Le site institutionnel de la Fédération Nationale de la Pêche en France

Accéder au site

generationpeche.fr – Toute l’actu de la pêche en France

Accéder au site

Trouvez les informations pêche de votre département

Accéder au site

cartedepeche.fr - Le site officiel pour obtenir la carte de pêche de votre association agréée

Accéder au site
> > > Restauration de la Verse

Restauration de la Verse

Restauration de la Verse à Noyon et Beaurains-lès-Noyons

Contexte

Le Verse est une rivière située dans le Nord du département de l’Oise. Après avoir parcouru 23 km, la Verse conflue avec l’Oise par aqueduc à Sempigny. Le bassin versant est à dominance agricole avec principalement des grandes cultures en amont et des peupleraies en aval. La problématique inondation est forte sur ce bassin versant avec des débordements, des ruissellements et des coulées de boues récurrentes qui ont déjà provoqué des dégâts conséquents.

La Verse a subi d’importants travaux de recalibrage* et de rectification** par le passé. Ce qui a eu pour conséquence :

- un tracé rectiligne,

- un lit trop large

- des berges abruptes provoquant une perte d’habitats et une uniformisation des écoulements

- un substrat peu propice à la biodiversité faunistique et floristique,

- une ripisylve homogène et non adaptée

.

.

La Verse avant travaux

La Verse avant travaux

*Le recalibrage est un élargissement et un approfondissement du cours d’eau. Les berges sont abruptes (>45°), les écoulements sont linéaires et donc la diversité des habitats est réduite. Les cours d’eau font alors office d’exutoire ce qui peut engendrer des inondations en aval lors des épisodes de crues.

**La rectification consiste à supprimer les méandres du cours d’eau de manière à obtenir un tracé rectiligne dans l’objectif de raccourcir la rivière et d’augmenter sa pente

Pourquoi vouloir la restaurer ?

Les travaux de recalibrage et de rectification qu’elle a subie ont eu pour conséquence d’homogénéiser les écoulements et la granulométrie. L’oxygénation de l’eau est limitée, ce qui entraine une disparition des espèces les plus sensibles. La capacité d’autoépuration de la rivière est limitée. Les zones d’habitats et de reproductions sont très limitées. Ce qui conduit à une perte de biodiversité.

Également, la Verse ne peut plus ralentir le courant de par sa morphologie très linéaire. Les bras secondaires et les zones humides sont déconnectés. Ils sont alors asséchés et perdent leurs fonctionnalités.

L’autoépuration de la rivière est n’est plus assuré par les écoulements rapides et par une bonne oxygénation de l’eau.

Sur le secteur de Noyon et Beaurains les Noyon, la rivière subit deux phénomènes d’érosions régressives* impactant la stabilité des berges.

C’est pourquoi il est primordial de restaurer les fonctionnalités naturelles de la Verse.

Les travaux ont pour but :

- de supprimer les deux phénomènes d’érosion régressive* afin de stabiliser les berges,

- de diversifier les écoulements pour permettre une meilleure autoépuration de l’eau et une meilleure oxygénation,

- d’améliorer la capacité d’accueil du milieu pour la faune piscicole et benthique afin de restaurer la biodiversité que ce soit pour les poissons, les macroinvertébrées et les végétaux

Le Rôle de la Fédération

Dans le cadre de ses missions de protection et de gestion des milieux aquatiques, la Fédération de l’Oise pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique s’est portée maître d’ouvrage afin de restaurer la Verse par un reméandrage* sur un secteur particulier subissant 2 érosions régressives**.

*Le réméandrage est une technique consistant à allonger le tracé et à réduire la pente d’un cours d’eau pour rendre sa morphologie plus sinueuse et ainsi retrouver ses fonctions hydrobiologiques

**Une érosion régressive désigne un phénomène d’érosion qui se propage vers l’amont suite à l’abaissement du lit d’un cours d’eau.

La Verse avant travaux

La Verse avant travaux

Comment s’est déroulé ce projet ?

Après accord des propriétaires des différentes parcelles, la Fédération de Pêche de l’Oise s’est portée maître d’ouvrage en collaboration avec le syndicat de la Verse afin de réaliser ce projet.

Pour ce faire, le bureau d’études Ingetec a été recruté en tant que maître d’œuvre. Il est chargé d’effectuer un état des lieux et un diagnostic du site pour ensuite proposer un scénario de restauration.

Une fois le scénario final validé et après autorisation des services de l’État, une entreprise spécialisée a été retenue pour la réalisation des travaux, Nature Environnement et Terrassement.

Les travaux se sont déroulés du 15 avril 2019 au 9 août 2019 sous les recommandations du bureau d’études et la direction de la Fédération.

Il aura fallu 2 années afin de concrétiser ce projet.

Phase de travaux

Phase de travaux

Et le résultat ?

La rivière a été restaurée sur plus de 900 mètre linéaire. Les deux phénomènes d’érosion régressive ont été supprimés, le lit a été stabilisé et la rivière reméandrée. Des habitats ont été créés par recharge granulométrique ainsi que 11 zones de reproductions pour les poissons. Les écoulements sont maintenant diversifiés. Des mares ont été aménagées afin de favoriser la biodiversité.

La rivière a retrouvé son aspect naturel lui permettant d’accomplir ses fonctions d’autoépuration, de dissipation d’énergie, et de transport solide et liquide. Elle dispose dorénavant de toutes les conditions favorables au maintien de la biodiversité.

Maintenant, il faut la laisser travailler d’elle-même !

Reste à suivre ces aménagements afin de vérifier leur fonctionnalité dans le temps.

La Fédération réalisera des suivis piscicoles sur le site afin d’analyser l’évolution des populations.

La Verse après travaux

Ce projet a pu être réalisé grâce au soutien financier de l’Agence de l’eau Seine Normandie, de l’Europe, de la Fédération Nationale de la Pêche en France et de Pêche de l’Oise.

eu

La Verse avant travaux

La Verse après travaux